© 2020 ACADÉMIES DU GRAND PARIS    +33 9 84 15 52 49 contact@academiesdepaques.fr

  • Grey Facebook Icon

Aglaia Graf est née à Bâle. À l'âge de 14 ans, elle devient étudiante junior dans le cours de piano d'Adrian Oetiker à la Musikhochschule der Stadt Basel où elle obtient son diplôme de concert avec distinction à l'été 2007.

 

À partir de 2007, elle étudie à l'Université de la musique et des arts du spectacle de Vienne et à Paris avant de poursuivre ses études dans la classe de Ronald Brautigam. Aglaia a travaillé intensivement avec Claudio Martinez-Mehner et a approfondi ses connaissances musicales et pianistiques dans des cours de maître avec des professeurs tels qu'Andras Schiff, Paul Badura Skoda, Dimitri Bashkirov, Klaus Hellwig, Andrzej Jasinski, Ferenc Rados Devoyon et Pietro de Maria.

 

Dans les concerts Aglaia joue aussi bien ses propres compositions. Parallèlement aux récitals en soliste, Aglaia est soliste régulier avec orchestre et interprète des œuvres comme les concertos pour piano K 271, K414, K415, K451, K453 et K491 de Mozart, Mendelssohn le concerto pour piano n ° 1, le concerto pour piano n ° 1, 3 et 5 de Beethoven, les concertos pour piano nos 1 et 2 de Shostakovich, le concerto pour 2 pianos et percussions de Bartok (dans la version pour orchestre) Anderson, le concerto en ré majeur de Haydn, le concerto pour piano de Grieg et le concerto pour piano N ° 1 et 2 de Chopin.

 

L'orchestre symphonique de Göttingen, le Tonhalle Orchestra de Zurich, la Junge Philharmonie München (en tournée), l'Orchestre symphonique de Bâle (Mendelssohn / Grieg), l'Orchestre philharmonique de Würzburg, la Zhen-Zhen Symphony L'orchestre de l'Académie de musique de Bâle (sous la direction de Marko Letonja), l'Orchestre de l'Académie de musique de Bâle (dirigé par Elgar Howarth), le Neues Orchester Basel, le Stadtorchester Thun, le Glarner Musikkollegium et la Grimethorpe Colliery Band Orchestre "Arpeggione", l'Orchestre de la Jeunesse de Baden-Baden, le Collegium Musicum Basel. aglaia7 Duo Dans de nombreux récitals réussis en Suisse, en Autriche (Mozarteum Salzburg), en Allemagne et en Italie (dont le Festival Pontino), en Pologne, en tournée en Chine et en tournée au Japon, Aglaia joue le rôle de partenaire de son père Peter- Lukas Graf.

En septembre 2005, elle et son père enregistrent toutes les sonates de flûte originales de J.S. Bach pour CD. Compétitions Dans les compétitions nationales et internationales, Aglaia a remporté les premiers prix pour le solo et la musique de chambre.

 

Entre autres au Concours de piano de Bâle en 2001, à la Suisse Jeunesse Musicale, au Jugend musiziert en Allemagne, au Prix de la Musique Schloss Waldhausen, au Concours Dichler, au Concours de Piano Kurt Leimer, au Concours pour piano et l'orchestre "Citta di Cantù", au Concours européen de musique de chambre et au Concours de musique de chambre d'Orphée. De plus, le jeu d'Aglaia a été diffusé par différentes stations de radio en Suisse (SRF2) et en Allemagne (SWR 2, WDR 3). Récompenses / subventions Aglaia a reçu plusieurs prix tels que le Prix du jeune talent du groupe hôtelier Radisson, le Prix du travail exceptionnel de la société chimique Novartis, le Prix Jeunes Artistes de l'Association des jeunes artistes de Thoune, le Prix de la culture de Binningen, et en mai 2006, Aglaia a reçu le prix européen de la culture.

 

En 2007, elle a reçu une subvention de la Fondation Lyra.

En 2011, Aglaia a reçu la plus haute distinction musicale de la Fondation Kiefer Hablitzel et, pour les années 2008/2009, elle a remporté deux fois la bourse de musique du MIGROS-Kulturprozent et de la Fondation Ernst Göhner.