© 2020 ACADÉMIES DU GRAND PARIS    +33 9 84 15 52 49 contact@academiesdepaques.fr

  • Grey Facebook Icon

Né en France en 1968, Hugues Leclère se perfectionne auprès de Catherine Collard avant d’entrer premier nommé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient trois premiers Prix à l’unanimité en piano, analyse musicale et musique de chambre.

Il se produit en France comme à la Cité de la Musique, au Festival Chopin à Nohant, Festival de la Vézère et dans plus de 30 pays : aux Etats-Unis (Universités d’Illinois, de Bloomington, western Michigan, north Texas), en extrême orient (Japon, Chine), et dans la plupart des pays européens : Pays-Bas (Concertgebouw et opéra d’Amsterdam), Allemagne (Musikhalle de Hambourg), Russie, Italie, Espagne (Madrid), Portugal (Festival de Coimbra)…

 

Il est l’invité de nombreux orchestres (Camerata du Berliner Philharmoniker, Orchestre national de la radio de Prague, Orchestre National de Lorraine, Orchestre d’Auvergne, Orchestre d’état de Mexico, Orchestre de la Garde Républicaine, Orchestre de Minsk, Orchestre national de Samara, Orchestre de Timisoara, l’Ensemble Itinéraire…), sous la direction de Jacques Mercier, Jean-Pierre Wallez, Arie van Beek, Mikhail Shcherbakov, Ondrej Lenard, Sébastian Lang-Lessing, Vladimir Valek, Stefan Fraas…

Interprète privilégié de Debussy, Ravel et leurs contemporains, Hugues Leclère affirme sa pleine maturité dans le répertoire germanique, qu’il aborde en soliste ou en musique de chambre. Il possède une copie de Stein qui s’accorde idéalement avec les chefs d’œuvres de la fin du XVIIIème siècle. Il est le partenaire d’Augustin Dumay, du Streichquintet du Berliner Philharmoniker, des Solistes de l’Orchestre de Paris, des quatuors Modigliani, Talich, Debussy, Amarcord, Mandelring…

 

Acteur reconnu de la vie artistique contemporaine, Hugues Leclère travaille avec de nombreux compositeurs. En 2012, il a donné plus de 50 fois en France et dans le monde son projet Debussy, poète de la modernité, riche de 22 créations commandées à 22 compositeurs. Sociétaire de la SACD, il conçoit des spectacles originaux entremêlant les différentes expressions artistiques, avec notamment les comédiens Marie-Christine Barrault, Daniel Mesguich, Francis Huster et Alain Carré ou encore le peintre Ruben Maya. En 2013, il crée trois spectacles qui obtiennent le label officiel de la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale, dont L’Engrenage 1913–14 où il partage la scène avec le journaliste Patrick Poivre d’Arvor pour plus de 40 représentations.

En 2016, il réalise la première adaptation mondiale des Cahiers de Sainte-Hélène, la Mort de l’Aigle, qui retrace l’exil de Napoléon à Sainte-Hélène, où il interprète Beethoven aux côtés du comédien Francis Huster. En 2017, il imagine avec l’improvisateur Jean-François Zygel deux spectacles originaux, Bachmania et Debussymania, joutes musicales qui mêlent interprétations et improvisations.

En 2018, pour le centenaire de la mort de Claude Debussy, il créera au festival Musica Debussy, 12 Études de modernité, pour lequel il a passé commande de 10 études à 10 compositeurs afin d’entrelacer les 12 Études de Debussy.

Hugues Leclère est directeur artistique du festival international Nancyphonies, enseigne au Pôle supérieur de Paris Boulogne-Billancourt et dirige le Concours International de Piano de Lagny-sur-Marne.